L'isolation thermique double et triple vitrage isolant
L'isolation thermique double et triple vitrage isolant
Inscrivez vous ou connectez vous

L'isolation thermique double et triple vitrage isolant

• Les double ou triple vitrages : le coefficient Ug.

• La différence entre les double et triple vitrages.

• Les fenêtres : le coefficient Uw.

• Le double ou le triple vitrage : les critères.

• Le triple vitrage.

• Le triple vitrage : les inconvénients.

• L'étanchéité à l'air : le coefficient AEV (air/eau/vent).

• L'isolation acoustique.

• L'isolation acoustique : quelques conseils.

• Les économies.

• Les études ACQUALYS.

 
 

''  Différence entre double et triple vitrage : lequel choisir ?

 

Le double vitrage est composé de deux verres d’une épaisseur de 4 mm, l'espace de 16 ou 20 mm est rempli d’un gaz (argon) et d’un film à basse émissivité qui recouvre l’une de ses deux faces. Le triple vitrage possède trois couches de verre d’une épaisseur de 4 mm et de deux lames d’argon de 12 mm. La valeur du coefficient thermique du double vitrage (Ug) est comprise de 1,1 tandis que celle du triple vitrage est de 0,8. 

 

Le triple vitrage est un produit très performant, mais qui empêche de bénéficier des apports solaires passifs. Il ne peut donc être installé que sur une façade orientée plein Nord (l'installation sur les autres façades demande réflexion).

 

Vitrages Les vitrages : le coefficient Ug :

 

Le coefficient Ug est l'unité universelle de mesure d'isolation. Il s'agit d'un coefficient de déperdition de chaleur exprimant l'isolation contre le froid. La valeur « Ug » d'un simple vitrage de 4 mm atteint 6,8. Avec un double vitrage, la valeur « Ug » est égale à 2,8. Plus le chiffre est bas, meilleure est l'isolation.

 

Vitrages La différence entre les double et triple vitrages :

 
Un double vitrage est constitué de deux feuilles de verre séparées par un espace hermétique clos renfermant de l’air ou un autre gaz déshydraté. Cet espace permet d’améliorer l’isolation thermique et acoustique par rapport à un simple vitrage.  
Le triple vitrage comprend une lame de verre supplémentaire séparant la couche d’air en deux. Le triple vitrage procure une meilleure isolation qu’un double vitrage car le coefficient de conductivité thermique est plus faible. Toutefois, ce type de vitrage est rarement appliqué, car sa forte épaisseur et son poids élevé ne s’adaptent pas aux menuiseries classiques. (Voir plus bas inconvénients du triple vitrage).  

 Valeur thermique

Type de vitrage

 Description

 

Ug = 6.3

simple_vitrage_4mm.jpg

Double vitrage standard 4/16/4 (Ug=2,8W/m²K).

 

 

 

Ug = 2.8

double_vitrage_4.6.14_sans_gaz.jpg

 Double vitrage supérieur 4/16/4 sans gaz (Ug=1,4 W/m²K).

 

 

 

Ug = 1.4

double_vitrage_4.6.14_+_argon.jpg

 Double vitrage super 4/16/4 avec gaz Argon (gaz neutre et lourd) (Ug=1,2W/m²K)

 

 

 

Ug = 1.2

double_vitrage_4.6.14_+_2_faces_intercalaires+_argon.jpg

 Double vitrage supérieur 4/16/4 avec gaz Argon (gaz neutre et lourd) (Ug=1,0W/m²K) et feuilles intercalaires.

 

Vitrages  Les fenêtres : les performances se calculent avec le coefficient UW

 

Tous les types de vitrages

 

Ci-dessus, plus le coefficient Uw est faible, plus la fenêtre est performante. (Menuiserie Uw, Vitrage Ug, Fermeture R)

 
Performances des menuiseries   

Épaisseur du châssis

Type de vitrage

Type d’utilisation

Performances

Remarques

88 mm

Triple 4/16/4/16/4

Maison passive

Uw = 0,67

Châssis performants à isolation renforcée

78 mm

Triple 4/16/4/16/4

Maison passive

Uw = 0.9

Châssis en lamellé-collé

68 mm

Triple 4/12/4/12/4

Maison RT 2012

Uw = 1.2

Bon rapport qualité/prix

68 mm

Double 4/16/4

Maison RT 2012

Uw = 1.3

Gain de prix par rapport au triple vitrage

58 mm

Double 4/16/4

Maison RT 2012

Uw = 1.4

Profil standard

48 mm

Double 4/12/4

Dépendances, lieux non chauffés, garages

Uw = 1.6

Remplacé par le 58 mm

 
   
Les vitrages simples ont disparu, les fabricants ont depuis 10 ans remplacé l'air captif par un gaz rare (argon, kripton) plus isolant. Une faible couche d'oxydes métalliques (basse émissivité) sublimée sur les faces atténue les déperditions vers l'extérieur. Plus le cadre est large, plus il pourra supporter des verres épais et sera plus isolant. Pour éviter les problèmes de tenue (gonflement et torsion) le bois est remplacé par du lamellé-collé 3 plis à partir de 68 mm. La norme NFP 23-305 définit les spécifications techniques.  
Cliquez ici pour demander un devis d'isolation thermique.jpeg  

Vitrages Le double ou triple vitrage : les 9 critères à prendre en compte.

 

Le triple vitrage se démocratise, il est intéressant de poser des triples vitrages sur les façades Nord et Est du logement et de conserver des doubles vitrages pour les façades orientées Sud et Ouest. Ci-dessous, les 9 critères sont à prendre en compte lorsqu'il faut retenir une solution pertinente.

 

 La zone géographique : ses particularités.

 

Le triple vitrage sera judicieux dans les zones où les hivers sont rigoureux et longs (régions montagneuses, centre de la France, Nord-est). La prise en compte des degrés jours unifiés (DJU) sera primordiale. DJU : différence de température mesurée entre l'extérieur et l'intérieur pendant toute la durée de chauffe. (Plus le delta (l'écart) sera élevé et plus le triple vitrage sera efficient.

 

 L'orientation du bâtiment :

 

Toutes les façades orientées au Nord sont les plus exposées surtout dans des régions aux hivers rigoureux, il est donc intéressant de poser des triples vitrages sur les façades Nord et Est du logement et de conserver des doubles vitrages pour les façades orientées Sud et Ouest de façon à pouvoir bénéficier des apports solaires gratuits qui réchaufferont le logement.

 

 L'isolation du bien

 

L'homogénéité est logique, en effet, il est nécessaire et indispensable d'avoir des surfaces opaques (ex murs) et des surfaces vitrées performantes en matère de performances énergétiques. Cette cohérence devra également se retrouver en matière de chauffage et de ventilation. Proscrire les appareils électriques à effet joule (convecteurs électriques par exemple) et veiller à une bonne ventilation des locaux (VMC). Sensation de froid sur vitrages, condensation, moisissures, humidité, germes pathogènes et mauvaises odeurs se développeront en cas de mauvaise ventilation des locaux.

 

 La transmission lumineuse

 

L'indice de transmission lumineuse s'exprime en pourcentage. La transmission lumineuse (TLw) est la capacité de la fenêtre à transmettre la lumière naturelle à l'intérieur d'un local. Il existe un écart de transmission lumineuse entre double et triple vitrage dû à la présence d'un verre supplémentaire bloquant la lumière. La transmission lumineuse d'un double vitrage est de l'ordre de 80 % et celle d'un triple vitrage d'environ 70 %, certains triples vitrages performants atteignent 74 % dans ce dernier cas la différence de luminosité est peu perceptible.

 

 Le facteur solaire

 

Ce facteur s'exprime en pourcentage. Le facteur solaire est la capacité de l'ouvrant (vitrage et menuiserie) à transmettre la chaleur d'origine solaire à l'intérieur d'une enveloppe (bâtiment, local). Le coefficient Sw servant aux calculs est appelé soit Sw été soit Sw hiver. Le Sw été tient compte des protections solaires (volets, claustra, avancée de toit, etc...) Le facteur solaire d'un double vitrage performant est de 64 % et celui d'un triple vitrage de 59 à 61 %, pour cette raison il est contre-productif car la chaleur du rayonnement solaire sera bloquée en période hivernale. Notons que l'écart entre ces deux types de vitrages est amené à se réduire en raison des progrès de la technologie en matière de verrerie.

 

 Le confort d'été

 

La chaleur estivale fait partie du confort souhaité par les occupants d'un bâtiment aussi il faudra particulièrement soigner la façade Sud (facteur Sw été inférieur à 40 %) en posant des fenêtres double vitrage et en complétant cette installation avec des systèmes de protections tels que végétation à feuilles caduques, stores, voltes, persiennes, avant-toit, etc.). Ce système évitera l'emploi de climatisation très coûteuse pour l'environnement (électricité d'origine nucléaire, gaz à effet de serre, etc;) et pour l'usager.

 

 La taille des ouvertures

 

La taille des ouvertures est le facteur déterminant. Le triple vitrage n'est pas utile pour des ouvrants de petites dimensions (fenêtres dont les vantaux sont inférieurs à 0,40 mètre). Les chassis sont plus larges pour le triple vitrage, leur surface vitrée est donc plus réduite la transmission lumineuse est limitée. Le triple vitrage est à réserver aux baies importantes et aux grandes fenêtres.

 

 La mise en oeuvre du triple vitrage

 

De part sa constitution, un triple vitrage pèse lourd (20 kg/m2 pour le double vitrage contre 30 kg/m2 pour le triple vitrage) il demande plus d'investissement (personnel pour le transport, manutention, stockage, etc.). Les techniques de pose sont identiques et ne demandent pas de compétences particulières pour des professionnels formés à la pose du verre feuilleté. Les fabricants proposent des triples vitrages dont la troisième feuille est constituée de matière plastique aussi performante d'après eux que le verre mais beaucoup plus légère.

 

 Le prix du triple vitrage

 

Son prix est plus élevé, le triple vitrage coûte (à dimensions égales) 50 à 80 % plus cher qu'un double vitrage à isolation renforcée. Le surcoût sera également plus important sur les menuiseries (ouvrants, dormants, organes de rotation) qu'il faudra remplacer. Il faudra mettre en balance l'économie réalisée pendant les 30 années que durent une fenêtre.

 

 L'énergie grise

 

L'énergie grise est la somme de toutes les énergies nécessaires à la production, l'utilisation et le recyclage des matériaux et des produits industriels. D'après une étude datant de 2007 de la SNFA (Syndicat national des fenêtres, façades et activités associées) le triple vitrage demande pour sa fabrication 50 % de plus de verre float, 100 % de barrière d'étanchéité et 100 % de couche basse émissivité. Un autre élément dont il faut tenir compte tout en calculant l'économie de CO2 engendré par un type de vitrage très performant.

 

Vitrages Le triple vitrage : des performances inégalées.

 
Le principe des vitrages multiples.

 

Le recours à un multi vitrage, formé par l'addition des parois de verre constitutives du vitrage, est destiné à augmenter les performances d'isolation en créant des espaces hermétiquement fermés entre la face extérieure et la face intérieure de la fenêtre.
L'effet de l'isolation est fonction de la quantité d'air emprisonnée et donc de l'épaisseur de la lame d'air contenue dans l'espace séparant les deux parois de vitrage. Les doubles vitrages ont un espace isolant enfermé entre deux vitres tandis que les triples vitrages en offrent deux successifs, contenus par trois parois vitrées. Le triple vitrage apporte une meilleure isolation que le double vitrage à gamme équivalente.
 
Par exemple, si un simple vitrage sur vos fenêtres donne un coefficient d'isolation thermique (Ug) de 3,0 W/m2 K, un double vitrage permet d'atteindre un bien meilleur coefficient : 1,1 W/m2 K. Un triple vitrage recule encore les limites des déperditions et permet cette fois-ci d'atteindre un coefficient d’isolation thermique Ug jusqu’à 0,5 W/m2 K !
Principal avantage : une performance thermique exprimée par un coefficient de transmission thermique (U) égale à 0,8 W/m2.K avec deux couches faiblement émissives performantes et des lames d'argon entre les vitres, voire de 0,6 W/m2.K si l'on utilise le krypton. Rappelons que les meilleurs doubles vitrages à isolation renforcée (VIR) offrent pour leur part, un coefficient de transmission thermique U de l'ordre de 1,2 à 1,1 W/m2K avec une lame d'argon entre les 2 vitres et une couche basse émissivité déposée sur la face intérieure du vitrage extérieur. 
 
Une diminution du coefficient Ug de 0,1 W/m2 K autorise une économie annuelle de 1,2 litre de fioul par m2 de surface vitrée… Les triples vitrages sont aujourd'hui les vitrages les plus performants en matière d'économies d'énergie, mais également en matière de confort. Ces vitrages de haute technologie (vitrages revêtus de couches tendres de microparticules métalliques invisibles à l'œil nu) sont transparents et parfaitement neutres. Ils sont constitués de 3 épaisseurs de vitrages séparés par un remplissage de gaz rare.
L'argon est le gaz le plus employé dans la conception des doubles et triples vitrages, car d'un rapport qualité d'isolation - prix intéressant. Les vitrages au krypton sont plus performants, mais également beaucoup plus coûteux.
 
 
Le triple vitrage assure la meilleure isolation possible, mais cette volonté d'isolation maximum, compte tenu de son prix, ne permet de gagner que quelques dixièmes d'isolation supplémentaire. Son intérêt s'inscrit plus dans une logique de limitation optimale des pertes énergétiques sous-tendue par celle d'un habitat respectueux de l'environnement qui consomme si peu qu'il se rapproche de l'idée de la maison « zéro énergie ».  
Le triple vitrage est surtout destiné à équiper les maisons passives. Certains de ces triples vitrages possèdent le label habitat passif.  

Avant d'investir dans un triple vitrage, il est impératif d'assurer l'isolation correcte de tout le bâtiment.

 

Vitrages Le triple vitrage : les inconvénients.

 
''Inconvénients des triples vitrages :  
La valeur de transmission thermique U des triples vitrages est améliorée, mais le facteur solaire g (voisin de 0,50 contre 0,65) est modifié, et le coefficient de transmission lumineuse Tl (voisin de 0,7 au lieu de 0,8) est détérioré par rapport aux caractéristiques des doubles vitrages. Source SNFA (Syndicat National de la construction des fenêtres)  
Le triple vitrage possède une masse qui impose des contraintes mécaniques importantes sur les cadres de fenêtres, cette charge supplémentaire tend notamment à fatiguer les charnières de l'ouvrant. Pour une épaisseur 4/12/4/12/4 de 36 mm (ou plus s'il s'agit de vitrages de sécurité ou acoustiques), le poids s'élève en effet à 30 kg/m2. Un double vitrage est limité à 20 kg/m2 pour une épaisseur 4/16/4 de 24 mm (ou plus si vitrages spécifiques). Pour remédier à cet inconvénient, certains fabricants Belges, Suisses et Allemands, ont remplacé le verre intermédiaire du triple vitrage par un film plastique, plus léger et n'altérant pas les performances initiales de la fenêtre. Source CSTB  
Une étude du SNFA compare les performances des doubles et triples vitrages par rapport à la consommation des bâtiments. Des simulations ont été réalisées pour observer la consommation totale d'énergie (selon la réglementation thermique RT 2005) d'une maison individuelle équipée à la fois, de fenêtres aluminium à rupture de pont thermique à ouvrant caché avec double vitrage VIR et de fenêtres PVC avec triple vitrage. Chaque fenêtre étant dotée d'un volet isolant. Ces simulations ont été effectuées pour une surface de fenêtres égale à 17 % de la surface habitable (115 m2) en référence à la RT 2005 et pour 2 orientations. La première correspondant à l'orientation de référence RT 2005 (40% sud 20% est, ouest, nord) ; et la deuxième plus « bioclimatique » (60% sud 15 % est et ouest, 10% nord).  
L'analyse des résultats démontre que la valeur U est abaissée de plus de 50 % avec la fenêtre triple vitrage et que les gains de consommation sont faibles et même négatifs.  
Les apports solaires d'hiver qui constituent la partie positive de la contribution de la fenêtre sont pénalisés par la forte dégradation du facteur solaire g du vitrage et l'augmentation des profilés des fenêtres triple vitrage. Source étude Pouget Consultants.  

Le prix est plus élevé, le triple vitrage coûte (à dimensions égales) 50 à 80 % plus cher qu'un double vitrage à isolation renforcée. Le surcoût sera également plus important sur les menuiseries (ouvrants, dormants, organes de rotation) qu'il faudra remplacer.

 

Vitrages L'étanchéité à l'air : le coefficient AEV.

 

Le coefficient AEV (air/eau/vent) indique les performances des menuiseries à l'étanchéité à l'air : plus le coefficient AEV est grand plus la menuiserie est étanche.

 

Vitrages L'isolation acoustique.

 
L'isolation acoustique de tout vitrage repose sur deux principes   

:Une masse maximale : Le verre phonique est plus épais afin de rendre plus difficile la pénétration des ondes sonores. Une asymétrie maximale : le double vitrage est constitué de vitres d'épaisseurs différentes. Le vide qui sépare les deux feuilles de verre est rempli d'un mélange de plusieurs gaz dont les molécules sont plus ou moins grosses, les mélanges de gaz et les combinaisons d'épaisseurs de vitre qui présentaient les meilleures propriétés d'isolation acoustique ont fait l'objet d'études pour déterminer la meilleure efficacité. Dans certains cas, on ajoute encore du verre feuilleté. L'asymétrie qui en résulte étouffe les ondes sonores et renforce l'isolation.

 

Vitrages L'isolation acoustique : quelques conseils.

 
L'isolation acoustique dessine une courbe irrégulière. Un vitrage acoustique atténue toujours plus efficacement les sons extrêmement aigus ou extrêmement graves que les fréquences moyennes. Conséquence directe de cette particularité : il est très difficile d'isoler un bâtiment contre le bruit de la circulation, car ce type de son a une fréquence sonore qui se situe entre 100 et 150 Hertz. Il s'agit donc d'un son intermédiaire très difficile à éliminer.  

Comme le degré d'isolation varie selon le type de son, la réduction des décibels ne peut pas être considérée comme une valeur absolue. Ce chiffre n'est qu'une moyenne de référence par rapport à une courbe de mesure standard. Exemple, si l'isolation acoustique d'une vitre est de 40dB cela ne signifie pas nécessairement que cette même vitre pourra réduire le bruit de la circulation de 40 dB.
La puissance du son est exprimée en décibel (dB), une unité de mesure qui, comme le son, présente certaines particularités. Il faut savoir que lorsque la puissance sonore diminue de 3 dB, le bruit est, lui, réduit de moitié. Il s'agit là d'un élément dont il faut tenir compte lorsque l'on compare les réductions en dB que procurent les différents types de vitrage acoustiques.
Un détail qui peut sembler anodin (bouche ou conduit de ventilation, trou pour le câble électrique, peut réduire à néant l'isolation acoustique de l'installation la mieux étudiée. Une analyse préalable s'impose également pour pouvoir déterminer contre quelle puissance et quelles fréquences sonores l'espace doit être isolé. Pour élaborer un plan global d'isolation acoustique, il est vivement recommandé de consulter au préalable un ingénieur du son.

 

Vitrages Les économies réalisées par le double vitrage

 

Pyramide des déperditions

 

Le but d'une amélioration de l'isolation d'une construction est de gagner au moins 2 niveaux sur l'étiquette énergie.

 

'' Les autres pages sur l'isolation

 
   

Crédit d'impôt 2014 pour les travaux d'économie énergie

 

Quels matériaux isolants pour calfeutrer votre habitat ?

 

Guide habitat isolation thermique sol murs combles toit

 

 

 

Respectez la nature Sauvez un arbre ! Afin de contribuer au respect de l'environnement, merci de n'imprimer cette page qu'en cas de nécessité.    Pourquoi ?

 
Dernière modification : 01/12/2014 - 9:18

Commentaires

Commentaires

Commenter cette page

Veuillez vous créer un compte ou vous connecter pour participer à la discussion