Sel de bore

Produit chimique employé en pharmacie comme antiseptique, en industrie agroalimentaire pour la conservation des aliments dans certains pays, pour la résistance au feu de certains matériaux de construction comme la ouate de cellulose.
Le bore est un minéral non métallique qui est présent à l'état naturel dans le sol, l'eau, les aliments dans plus de 80 minéraux.
Suivant les normes de chaque pays, l'apport quotidien moyen de bore de sources naturelles est de l'ordre de 3,4 mg (environ 0,86 mg provenant de l'eau et 2,5 mg de l'alimentation).
L'eau de mer contient de 0,5 à 9,6 mg de bore par litre (Source USEPA-IRIS 2004).

La dose d’acide borique entraînant une intoxication aiguë mortelle est de 15 à 20 g pour l’adulte, 5 à 6 g pour l’enfant et 2 à 3 g pour le nourrisson. Les emballages de ouate de cellulose contenant plus de 5,5 % de sel de bore doivent porter une étiquette indiquant les risques potentiels de toxicité (Sources Dixon et coll. 1976 ; Siegel et Wason 1986; EGVM 2003; USEPA-IRIS 2004).
Le sel de bore est un répulsif efficace contre les insectes xylophages que l'on trouve sous les toits capricornes, vrillettes, petites vrillettes. Il évite la formation de champignons. Il agit également comme retardateur au feu.