Chaleur douce

Terme souvent employé pour des radiateurs électriques à « chaleur douce » qui fournissent une chaleur plus régulière et plus homogène que les convecteurs type grille pain classiques qui assèchent l'air qui s'élève au plafond puis redescend dans la pièce tout en se refroidissant. Ce type de grille pain n'offre pas de confort thermique en déshydratant l'air ambiant et en carbonisant les poussières donnant une odeur caractéristique. Les radiateurs à « chaleur douce » n'agissent plus seulement en convection de la chaleur, mais également en radiation. Ils permettent de réduire notablement les écarts de température entre le sol et le plafond.
Ce type de convecteur utilise toutefois l'électricité qui est l'énergie la plus chère. Il ne faut pas se laisser abuser par les déclarations des fabricants : les appareils électriques même les plus perfectionnés et donc plus coûteux offrent plus de confort, mais pas d'économie.
Certains appareils transforment intégralement l'énergie électrique en chaleur. L’énergie dégagée (appelée effet Joule) par les résistances électriques d'un convecteur servent à chauffer l’air dans une pièce. L’intégralité de l’énergie électrique restituée est ainsi transformée en chaleur.