Chauffage

Le gaz est-il interdit en chauffage comme le fioul domestique

Date de mise à jour : 30/03/2022
Temps de lecture : 5 minutes

Le ministère de l'Écologie après avoir banni le chauffage au fioul pour l'ancien et le neuf a communiqué en indiquant qu'il serait interdit aux Français d'installer un chauffage au gaz dans le neuf. Le chauffage au gaz est-il interdit en France ? Non bien sûr. Même si dans les maisons neuves RE 2020, il n'y aura même plus besoin de chauffage. Une chaudière gaz ne coûte relativement pas cher (3000 euros TTC posée) et le gaz n'est ni mieux ni moins bien que les autres énergies hormis le solaire et les petites éoliennes individuelles  de 60 kg pour usage domestique qui produisent de l'électricité à partir d'un vent de 10 kms/heure.

  1. Mesures incitatives peu judicieuses
  2. Les maisons RE 2020 sans chauffage
  3. Quel chauffage mettre dans l'ancien ?
  4. Questions interdiction chaudières gaz

Le gaz n'est pas interdit

La communication sur le bannissement du gaz ne concernait que le secteur des bâtiments neufs construits à partir du 1er janvier 2022, pas celui des bâtiments existants. Source Emmanuelle Wargon 18 février 2021.
Les dépôts de permis peuvent dans la construction neuve RE 2020 être toujours équipés avec une chaudière gaz. 

  • Les Français ont entendu gaz interdit dans la construction neuve.
  • Les discours des démarcheurs en 2021 ont expliqué que comme la taxe carbone TICPE allait augmenter, il fallait passer à une énergie renouvelable (la seule énergie renouvelable adaptable à un logement est le solaire) 
  • En rénovation dans l'ancien, ils leur ont fait croire qu'il fallait vite isoler le plancher bas avec du polyuréthane, les combles avec de la laine de verre, installer une pompe à chaleur couplée avec des panneaux solaires avant que les aides disparaissent !
  • Tout cela demande des précisions de langage.

Contrairement au fioul domestique particulièrement polluant, le gaz n'est pas interdit dans le chauffage des habitations anciennes.

La communication du gouvernement existant en mars 2022

  • Le 15 mars 2022, la ministre de la Transition écologique déclare lors d'une visite chez un fabricant de pompes à chaleur que le gaz sera écarté au profit de l’électricité. Fin des petites aides pour le changement d'une chaudière gaz à haut rendement pour un modèle gaz à condensation THQE (Très Haute Qualité environnementale).
  • Le 16 mars 2022, le ministre déclare donner 1000 euros de plus pour les PAC et chaudières granulés et rien pour les chaudière gaz à partir du 15 avril 2022
  • Le 18 mars 2022, le gouvernement déclare que pour 2022, pour le gaz, rien ne change pour les aides. L'arrêt se ferait à partir du 1er janvier 2023 (avec pour tous les devis signés avant la fin de l'année la possibilité de bénéficier des aides après le 1er janvier 2023).

L'arrêté du 6 janvier 2022

En voici un extrait tiré de l'article intitulé « La fin des nouvelles chaudières au fioul ou au charbon à partir du 1er juillet 2022 » sur le portail du service public (site officiel de l'administration française).

« À partir du 1er juillet 2022, les équipements neufs installés pour le chauffage ou la production d'eau chaude dans les bâtiments d'habitation ou à usage professionnel, neufs ou existants, devront respecter un plafond d'émissions de gaz à effet de serre de 300 gCO2eq/KWh PCI ».

« Ce qui exclut l'installation d'équipements neufs fonctionnant au fioul ou au charbon, dont la combustion dépasse de fait ce seuil d'émissions de CO2, ou de tout appareil utilisant une autre source d'énergie et dont les performances ne le respecteraient pas ».

Explication à partir du 1er juillet 2022, seule l'installation des chaudières à fioul et à charbon sera interdite. N.B : Il serait d'ailleurs impossible de remplacer toutes les chaudières gaz (11 millions de compteurs gaz communicants ont été installés). Par quelle énergie ?

Un décret paru au Journal officiel le 6 janvier 2022 fixe l'interdiction de l'installation des chaudières fioul et à charbon le 1er juillet 2022, mais pas le gaz.

logo_republique_francaise_picbleu.png

Mesures incitatives peu judicieuses 

Étonnamment l'aide MaPrimeRénov’ est augmentée de 1000 € soit pour l’installation d’une pompe à chaleur (PAC) ou soit d’une chaudière bois. Il aurait été préférable de les octroyer pour l'isolation. Depuis des années, il suffit de mettre un appareil à bois sans se soucier de l'isolation du logement. Le coût pour l'instant acceptable du bois compense les déperditions, mais le coût environnemental est énorme ! Avoir un voisin qui vous enfume est très désagréable même à la campagne surtout lorsqu'il fait froid et que la fumée reste au niveau du sol et est aspirée par les VMC dans les logements.

Les pompes à chaleur sont trop chères 

Les PAC air/eau coûtent trop cher par rapport à leur coût de fabrication, les marges tiennent évidement compte des aides : en moyenne 14000 €, avec des montants qui varient de 8000 à 22000 € suivant les marques et les entreprises. Installer des pompes à chaleur chez des ménages très modestes et modestes ne leur rend pas service, car l'électricité est plus chère que le bois qu'ils emploient majoritairement.

Des températures inadaptées

Une pompe à chaleur produit de l’eau chaude idéalement entre 32 et 45 degrés. Mais sur des installations anciennes dont les radiateurs sont brûlants quand on y pose la main en hiver, les PAC n'ont pas la capacité de produire de l'eau suffisamment chaude. Des résistances électriques font l'appoint lorsque la température dépasse les 55 °C en hiver et montrent des signes limites.

La dépendance à l'électricité

La PAC reste un appareil électrique dont l'usage par temps froid entraîne une forte augmentation de la pointe électrique hivernale qui imposent chaque année la mise en marche en plus des centrales nucléaires des centrales au gaz, au fioul ou au charbon. En résumé un fonctionnement peu "écologique".

Les primes vont augmenter la pollution

Lors des pointes électriques en hiver, la pollution va augmenter.

La seule solution est de réduire les besoins énergétiques du bâtiment en le rénovant pour arriver à un niveau basse consommation le plus proche possible des maisons RE 2020. Il faudrait que les primes soient uniquement versées pour isoler. 

Les maisons RE 2020 sans chauffage 

Ces nouveaux bâtiments seront parfaitement isolés.

  • Pour les constructions neuves qui représente 1% des habitations les besoins en énergies sont très faibles.
  • Les maisons passives n'ont plus besoin de chauffage (juste un appoint ponctuel et dans certaines régions) et les maisons positives produisent même de l'énergie électrique ! 

Quel chauffage mettre dans l'ancien ? 

Se pose le problème de savoir s'il faut conserver le chauffage existant ou investir dans un autre appareil. Parfois ne rien faire autre qu'isoler est le plus économique.

Quelle énergie choisir ?
Quelle énergie choisir ?
Mon site vous plaît ? Je suis expert Je peux aussi vous aider au téléphone dans votre intérêt ET avec bienveillance
Je m'informe
Pas d'engagement

Questions interdiction chaudières gaz 

  • Est-il interdit d'utiliser le gaz

    Est-il interdit de se chauffer au gaz ?

    Non il n'y a aucune interdiction ni pour les maisons neuves dont le permis de construire demandé après le 1er janvier 2022 ni pour les maisons anciennes.

  • Le gaz sera-t-il interdit ?

    Les énergies fossiles sont visées par les pouvoirs publics qui penchent vers l'industrie nucléaire.

    Le chauffage au fioul domestique particulièrement polluant le prouve.

    Pourra t-on interdire totalement le chauffage au gaz ?

    Ce sera très difficile, car il faudrait trouver des éléments de substitution ce qui est très compliqué voire impossible. Ces solutions devront être accessibles, rentables, techniquement fiable et satisfaisantes au niveau environnemental.

  • Changer de chaudière est-il judicieux

    En cas de panne, de dysfonctionnements répétés ou pour faire des économies, le changement de chaudière s'il s'agissait d'un modèle ancien à haut rendement pour une chaudière à condensation est financièrement intéressant. A condition de faire isoler afin que la chaudière travaille en très basse température.

    Il faut éviter de consommer du gaz en ISOLANT 

  • La maison RE 2020

    Ce sont de nouvelles normes applicables à la construction de bâtiments neuf

    RE2020 Normes construire neuf (isolation chauffage énergie)