Energie

Installation de chaudière gaz d'une puissance <70 KW en cave

Est-il possible d'installer une chaudière gaz dans une cave ou un demi-sous-sol. La base des régles d'installation des chaudières de gaz sont définies par l'arrêté du 2 août 77 modifié et du DTU 61.1. Les textes concernant la réglementation gaz ne précise rien sur la pose d'appareils à gaz dans des locaux enterrés. Il serait donc possible d’installer une chaudière gaz naturel ou propane dans le sous-sol d’une maison individuelle.

  1. Le gaz naturel et le gaz propane
  2. Les explosions dues aux fuites de gaz
  3. Extrait des règles spécifiques au propane
  4. Analyse du risque potentiel du gaz en cave

Le gaz naturel et le gaz propane 

La réglementation en vigueur est définie par rapport au gaz naturel (le méthane contrairement au gaz propane est moins lourd que l’air). En cas de fuite, le gaz naturel monte de façon naturelle et s’évacue relativement rapidement.

Il est courant de trouver des chaudières à gaz ou à fioul dans une cave ou sous-sol d'un bâtiment. L'implantation doit répondre à des règles précises.

Citerne-de-fioul-domestique-dans-une-cave.png

Les explosions dues aux fuites de gaz 

Des accidents d’explosion dus au gaz sont malheureusement arrivés dans des locaux enterrés. Pour prévenir ce type d’accident, il faudrait éviter de placer une chaudière dans un espace enterré.

En cas d'impossibilité de placer la chaudière ailleurs

Les dispositions ci-dessous semblent essentielles pour assurer un minimum de sécurité. Les dispositions ci-dessous s'appliquent spécifiquement aux chaudières à combustible propane dont le gaz plus lourd que l'air s'accumule dans les points bas. 

La ventilation du local

  • Une arrivée d’air frais dans le local par une gaine prélevant directement l’air frais à l’extérieur et dont la partie basse est située au plus de 30cm du sol. La section de cette gaine devant être au minimum de 200 cm2.
  • Afin d’assurer d'une aération rapide destinée à ventiler efficacement le local en cas de détection de fuite.
  • Le local devra être pourvu d’une ou plusieurs fenêtres ou châssis ou soupirail ouvrant directement sur l’extérieur.
  • Dans le cas d'une fenêtre à l’Anglaise, le dégagement sera d’une profondeur minimale de 0,5 m avec une surface de la partie ouvrante d'une superficie minimale de 0,40m2.

 

La chaudière gaz et son équipement

  • La chaudière devra être équipée sur son alimentation en combustible gazeaux d’un dispositif coupant automatiquement l’arrivée du gaz en cas de chute anormale de pression. (Détendeur/ déclencheur sous abri).
  • Le détendeur/déclencheur sera placé à l’extérieur de l’habitation ou dans un local ventilé situé au-dessus du sol.
  • La distribution en sous-sol se fera en basse pression (37Mbar) par une canalisation la plus courte possible et sans raccord ni soudure.



• Dans le cas de chaudières munies d’un dispositif d’allumage automatique et d’un contrôle de flamme par ionisation ou cellule photo-électrique, l’installation doit être complétée par un détecteur de fuite commandant une électrovanne de coupure gaz et situé en sous-sol
• Une notice remise au client devra lui préciser qu’un test de détection devra être effectué périodiquement dans le cadre du contrat d’entretien (ou insérer cette rubrique dans le contrat en rubrique observation).


Extrait des règles spécifiques au propane 


Cas d'installations de chaudières en demi-sous-sol d'une puissance inférieure à 70 KW
L’installation alimentée en propane commercial doit respecter les exigences du 2 août 77 modifié et du DTU 61.1.


Analyse du risque potentiel du gaz en cave 

  • Le conseil est de ne pas réaliser de chaudière en cave ou demi-sous-sol et de déplacer la chaudière dans un autre local s'il s'agit d'une ancienne installation.
  • Ce conseil est justifié par le coût de la mise en place et de l'entretien de dispositifs spécifiques permettant une évacuation efficace du gaz.
  • Le propane stagne en cas de fuite en point bas d’un local et une fois mélangé à l'air devient explosif.
  • Dans ce cas, le risque réel de déclenchement d’une explosion est fort surtout en présence d'appreils électriques.
  • Une explosion de gaz peut provoquer de nombreux dégats avec parfois de graves conséquences corporelles et/ou matérielles.

 

Précisions

Cette information malgré la précision de sa méthode ne peut se substituer à un contrôle établi et facturé par un expert ou un professionnel de l'habitat. De la même façon, le service ne saurait être tenu pour responsable de tout défaut ou dysfonctionnement inhérent aux matériels et/ou systèmes implantés ainsi qu’à leurs performances économiques et/ou énergétiques. La responsabilité du service est limitée au cadre strict du présent courriel donné gratuitement en fonction des déclarations de l’internaute et ne saurait être engagée pour tout préjudice, corporel matériel ou autre causé par suite d’une mauvaise interprétation, d’omission, de négligence, d’erreur, de manquement de conseil, de manquement à une loi ou un règlement ou à l’inobservation des prescriptions éditées. Les réponses apportées ne constituent donc en aucune manière, ni directement, ni indirectement un document contractuel engageant soit Picbleu, le conseil, le professionnel, l'entreprise ou le ou les fabricants ou les intermédiaires intervenants.