Energie

Quels sont les inconvénients des énergies fossiles ?

Date de mise à jour : 29/04/2021
Temps de lecture : 3 minutes

À l'heure actuelle, les énergies fossiles sont très utilisées dans le monde en raison des habitudes de consommation, des structures mises en place pour leur extraction et de leur concentration d'énergie notamment celle du pétrole qui est l'énergie liquide la plus compacte dont la puissance calorifique est élevée et qui est disponible sur tous les continents. 

  1. Les ressources sont épuisables
  2. Un pétrole en diminution
  3. Le gaz est une ressource limitée
  4. Les réserves d'uranium sont faibles
  5. Le charbon polluant est le plus abondant

Quelles sont les énergies fossiles ?

Toutes les ressources sont finies dans un monde fini, la rareté crée des tensions géopolitiques dans le monde pour tout ce qui est en quantité limitée : exemple pour l'eau avec les conflits du proche orient ou du Tibet ou pour le pétrole (Guerre d'Irak). L'homme créé et rajoute donc lui même des problèmes supplémentaires liès à la guerre.

Toutes les énergies fossiles (pétrole, gaz et charbon) sont issues de la fossilisation de végétaux enfouis stockés dans le sous-sol durant plusieurs millions d'années. Ces énergies riches en carbone libèrent une quantité importante de CO2 lors de leur combustion. Le CO2 est le second gaz à effet de serre après la vapeur d'eau.

Les ressources fossiles

  • charbon, lignite,
  • pétrole, pétrole non conventionnel,
  • Gaz non conventionnel,
  • Gaz naturel.
  • L'uranium est également une ressource non renouvelable comme tous les métaux.

Comment limiter leur consommation ?

  • Il est possible de limiter leur consommation en utilisant des énergies alternatives qui permettront de limiter l'effet de serre.
  • La sobriété énergétique est la première des solutions en évitant le gaspillage,
  • la montée en puissance des énergies non émettrices de gaz à effet de serre et de vapeur d'eau limiteront le phénomène de réchauffement climatique. 

Les ressources sont épuisables 

Il existe des ressources prouvées, probables et possibles.

  • Le pétrole sera la première énergie fossile qui disparaîtra.
  • Il resterait entre trente et soixante ans de réserves prouvées de pétrole conventionnel selon les spécialistes.

Un pétrole en diminution 

  • Le pétrole de qualité abondant, situé en surface dans les pays arabes et facile à extraire voit ses stocks diminuer.
  • Le pétrole et ses dérivés appelés non conventionnels demandent beaucoup plus de moyens techniques pour son extraction (plateformes offshore) et se situent dans des zones dangereuses (guérilla, conflits armés, etc.).

Le gaz est une ressource limitée 

Le gaz naturel possèderait des ressources pour soixante-dix ans.

Les réserves d'uranium sont faibles 

Selon l'AIEA et la World Nuclear Association, les réserves prouvées d'uranium offrent 30 ans de fonctionnement des centrales nucléaires.

Le prix de l'uranium

  • Le prix du kilogramme d'uranium conditionne sa durée de vie potentielle,
  • un uranium bon marché à 40 $ par kg d'uranium va favoriser son utilisation et donc limiter les ressources à une trentaine d'années, mais un prix du kilogramme d'uranium à 80 $ va limiter son usage et augmenter sa durée d'exploitation à 60 ans.

Approvisionnement en uranium des réacteurs nucléaires français

  • Selon le Figaro, Bruno Le Maire 1er ministre s'est rendu au Kazakhstan pays d’Asie centrale pour assurer l’approvisionnement en uranium des réacteurs nucléaires français.
  • Concomitamment à sa visite, les autorités du Kazakhstan ont publié le 31 juillet 2019 un décret qui autorise l'exploitation et l’extraction de l'uranium sur 366 hectares de forêts pourtant protégée d'arbres saxaoul qui vont être « nettoyés ».
  • Cette forêt est située sur une parcelle (Mouyounkoumune) nouvelle zone à exploiter de la licence minière d’Orano (ex-Areva).
  • La technique employée pour l’extraction de l'uranium toxique est la « lixiviation in situ » ou extraction par dissolution qui est une technique de lixiviation employée dans l’industrie minière. 
  • Elle injecte par un 1er forage une solution acide (acide sulfurique) dans une poche souterraine contenant un minerai, puis aspire quelques mois plus tard les produits dissous par cette solution par un second forage.
  •  Ce moyen très polluant est très décrié. Ce procédé utilisé aux États-Unis pollue les nappes phréatiques et génère des boues toxiques qui ne sont pas traitées, car non recyclables.

Le charbon polluant est le plus abondant 

Le charbon disposerait de deux siècles de réserves. Malheureusement, c'est l'énergie fossile la plus polluante avec le pétrole relativement abondant et l'uranium qui est disponible en quantité limitée.

Mais si la disponibilité des réserves est une source de préoccupation, un problème majeur est lié à l'usage de ces énergies fossiles dont les émissions de CO2 élevées qu'elles engendrent contribuent au réchauffement climatique.