Energie

Coupler chaudière gaz et pompe à chaleur est-il rentable ?

Date de mise à jour : 29/06/2022

Vous avez une chaudière gaz qui fonctionne parfaitement et vous avez entendu (mal) que le gaz allait être interdit en 2022 : ce qui est inexact. Comme beaucoup vous vous dites que vous allez passer à une énergie renouvelable (comme l'électricité ?). Changer sa chaudière pour une PAC est-il judicieux : réponse non. Coupler sa chaudière gaz à une pompe à chaleur est-il intéressant ? C'est mieux.

  1. Changer sa chaudière pour la PAC
  2. Principe d'une pompe à chaleur
  3. Les limites des pompes à chaleur
  4. Coupler gaz et pompe à chaleur

Gardons notre bon sens

Des primes sont octroyées surtout pour changer d'énergie. Pensez-vous que changer ou rajouter un système de chauffage est la meilleure solution ?
Il y a quelques années, pour des problèmes de santé, le corps médical vous donnait des médicaments, aujourd'hui le crédo est : bougez, évitez de manger gras, salé et sucré, ce qui est plus logique. D'une solution technique, on est passé à la prévention autrement dit avant de penser à changer d'énergie, pensez à en dépenser un minimum en isolant. L'idéal étant bien sûr les maisons RE 2020 qui n'ont plus besoin d'énergie de chauffage. Logique me direz-vous, mais quand on sait qu'en 2020-2021 sur toutes les isolations qui ont été réalisées avec toutes les dérives que l'on connaît et que la gendarmerie nationale a d'ailleurs qualifiées de crime organisé, seulement 5 % des logements ont changé d'étiquette énergétique !

Le meilleur investissement, le plus sain, le plus rentable, le plus bénéfique pour notre environnement commun c'est d'isoler parfaitement votre logement.

Changer sa chaudière pour la PAC 

Si pour une chaudière à fioul domestique, le changement est évident en raison de la toxicité du fioul (y compris le biofioul F10 qui est du fioul mélangé à 10 % et du F30 additionné de 30% d'EMAG (Ester Méthylique d'Acides Gras composé d'huiles naturelles extraites du colza) provenant de la filière d'agriculture française utilisant des engins à pétrole. 

Pour le gaz, l'intérêt est moins évident surtout pour les maisons en centre urbain, dont les logements sont rapprochés. Si vous tenez absolument à investir dans une pompe à chaleur n'enlevez pas la chaudière elle pourra vous servir ne serait-ce lors d'une panne de la PAC. Inutile de payer des travaux de retrait alors que l'appareil fonctionne parfaitement.

Principe d'une pompe à chaleur 

Chacun le sait une PAC (pompe à chaleur) agit comme un frigo inversé qui puise les calories gratuites présentes dans l’air, l’eau ou le sol. Elle reste toutefois un appareil électrique qui fonctionne avec l'énergie la plus chère. Pour les PAC les plus répandues air/eau les conditions climatiques influent sur leurs performances dont les COP sont calculés à +7 degrés extérieurs. Dans certaines régions, dès que la température baisse la production d’eau chaude sanitaire devient problématique. Le recours à des résistances électriques s'impose.

Principe et fonctionnement de la pompe à chaleur

Une pompe à chaleur prélève la chaleur contenue dans l'air, le sol, l'eau d'un forage (nappe phréatique), puis diffuse cette chaleur dans le logement afin de le chauffer.

Les 2 catégories de PAC

  1. les pompes à chaleur aérothermiques. Elles puisent les calories de chaleur dans l’air ambiant
  2. les pompes à chaleur géothermiques. Par un principe de thermodynamique, elles captent les calories dans le sol ou dans l’eau.

Les limites des pompes à chaleur 

Les performances des PAC aérothermiques sont proportionnelles aux températures extérieures. Dans les régions froides ou lorsque la température chute, elles ne permettent plus de chauffer c'est une résistance électrique intégrée, qui prend le relais. Un système de dégivrage électrique permet d'éliminer la glace qui se forme et par temps froid le système s'arrête. Comme les pompes à chaleur aérothermiques ne produisent pas d’eau chaude sanitaire, un chauffe-eau indépendant est obligatoire.

Les performances des pompes à chaleur géothermiques sont supérieures en raison de la stabilité du milieu moins sensible aux variations de température. Elles ne nécessitent pas d'appoint électrique, mais l'investissement dans cette technologie est plus coûteux, plus contraignant à installer et souvent manque de fiabilité.

Coupler une pompe à chaleur à une chaudière à gaz comme le permet la chaudière hybride permet ainsi de trouver le bon compromis.

L'intérêt des chaudières gaz 

Le gaz est ni mieux ni moins bien que toutes les autres énergies hormis le solaire qui est de très très loin la meilleure énergie gratuite, abondante sans rejet, sans résidus dangereux, sans TVA, sans taxes et sans toxicité. Étonnamment dans les années 50, le solaire n'a pas été jugé intéressant et ce sont les centrales atomiques qui ont été choisies. Dommage. (au pluriel !).

L'actualité

  • Le 15 mars 2022 la ministre déclare que le gaz sera écarté au profit de l’électricité
  • Le 16 mars 2022 le 1er ministre déclare donner 1000 euros de plus pour les PAC et chaudières granulés et rien pour les chaudière gaz à partir du 15 avril 2022
  • Le 18 mars 2022 le gouvernement déclare que pour 2022 pour le gaz rien ne change pour les aides en 2022 et que les chaudières gaz n'auront plus d'aides à partir du 1er janvier 2023.

Les chaudières à condensation offrent des performances élevées. La vapeur d’eau des gaz de combustion se condense sur un échangeur, les calories sont réinjectées dans le circuit de chauffage au lieu d'être rejetées par le conduit de fumées.
Le rendement global sur toute une saison de chauffe des chaudières à condensation s'établit à 92 %. Un gain supérieur à celui des chaudières basse température ou des chaudières standard à haut rendement. Elles produisent moins de gaz carbonique et d’oxydes d’azote et surtout pas de fumées odorantes chargées de particules fines comme le bois.

Ce client chauffait au fioul avec une chaudière récente, il a d'abord fait une isolation par l'extérieur efficace et ajouté une pompe à chaleur en relève, mais les prix du fioul ont fortement grimpé rendant la conservation du fioul peu intéressante. 

Chaufferie-chaudière-fioul-De-dietrich-avec-relève-PAC.jpg

Coupler gaz et pompe à chaleur 

Faut-il combiner une chaudière gaz avec une PAC

Ces 2 systèmes sont complémentaires la pompe à chaleur chauffera le logement lorsque les températures seront clémentes et la chaudière prendra le relais par temps froid.

Par souci environnemental

En combinant une pompe à chaleur avec une chaudière à condensation, les calculs théoriques indiquent que les émissions de CO2 sont divisées par 2. Mais, la pompe à chaleur fonctionne à l'électricité produite à partir du nucléaire à 74 % et avec de nombreuses autres énergies dont la plus vertueuse est celle provenant des barrages hydrauliques dont l'eau descend à 400 kilomètres par heure avec une pression de 67 bar. Dommage que l'Europe oblige EDF à vendre ses barrages hydrauliques qui sont amortis (il faut noter que la SHEM Engie qui exploite 12 barrages, 56 usines qui ont une puissance installée de 783 mW et une production de 1680 GWh par an fait actuellement des travaux de rénovation de tuyaux de descente qui ont 100 ans). Il faut souhaiter que le but n'est pas de les donner, pardon, vendre au privé comme les autoroutes ou autres sources précieuses de rentrées financières dont la France à bien besoin.

Par efficacité

La pompe à chaleur assure le chauffage en hiver, mais lorsqu'il fait froid, c'est la chaudière sert d’appoint en faisant la relève. Cette association vous garantit à chaque instant le meilleur rendement.

Pour bénéficier de primes

La combinaison d'une chaudière à condensation gaz avec une pompe à chaleur est envisageable. La PAC air-eau coûte entre 10000 et 15000 euros, installation comprise pour une maison moyenne. des primes sont octroyées suivant les revenus. Sans perdre de vue que vous n'allez pas vous chauffer avec les primes et qu'il faudra du temps pour amortir le reste à charge (souvent équivalent la la durée de vie de la pompe à chaleur) alors méfiance : écoutez moins les vendeurs de rêve et calculez VOTRE intérêt pas le leur.

Une baisse de consommation d’énergie

Une pompe à chaleur ne donnera son meilleur rendement que si la maison est PARFAITEMENT isolée. Les vendeurs qui vous font croire que vous allez diviser par 2 ou 4 votre consommation vous mentent. Exigez si l'entreprise vous indique des gains importants un rapport de bureau d'études certifié, accompagné d'un document qui vous garantit le niveau de consommation annoncé généralement oralement lors de la vente.