Eco-rénovation

Offre rénovation des murs à 1 € éviter les mauvaises surprises

Date de mise à jour : 07/06/2022
Temps de lecture : 6 minutes

Si les offres de rénovation à 1 euro existaient réellement jusqu'à ce que les pouvoirs publics y mettent fin, il fallait toutefois choisir ses matériaux isolants et la bonne entreprise chargée d'effectuer les travaux. Pourquoi les particuliers ne faisaient-ils faire qu'un seul devis à 1 euro ? Parce qu'ils pensaient à tort que pour le prix ils ne pouvaient pas se tromper.

  1. Pourquoi un tarif à 1 euro ? 
  2. Harcèlement téléphonique
  3. Gardez logique et bon sens
  4. Travail bâclé ou non terminé
  5. Les victimes les plus démunies

Le meilleur isolant

Il faut choisir parmi les produits les plus sains comme la laine de bois, chanvre, lin, laine de coton, laine de mouton ou la ouate de cellulose qui est très abordable et distribuée partout en France par de nombreux fabricants et applicateurs.  

Pourquoi un tarif à 1 euro ? 

  • Le dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE) avait été mis en place après le protocole de Rio et de Kyoto afin de faciliter la transition énergétique.
  • Ce dispositif n'avait rien à voir avec l'État qui ne vous démarchera jamais et ne missionne personne pour vous appeler.
  • Les fournisseurs d'énergie appelés obligés ont l'obligation de financer les travaux de rénovation énergétique des particuliers sinon ils payent d'énormes pénalités.
  • Les particuliers n'avaient donc pas à avancer de frais pour entamer les chantiers, car les énergéticiens ou fournisseurs d'énergie remboursaient directement les sociétés de travaux.

Pensez-vous qu'un mur ancien de ce type aura une isolation à 1 euro efficace et durable consistant à coller du polystyrène par-dessus ?

 detail-mur-ancien-torchis-bois-a-isoler.png

Harcèlement téléphonique 

Le démarchage abusif par voie téléphonique est devenu quotidien. Pour les travaux de rénovation énergétique, les particuliers reçoivent de nombreuses sollicitations pour des offres d'isolation de murs ou de combles perdus à 1 euro ou pour un changement de chaudière.

Faites attention si l'on vous appelle pour une rénovation

  • Les interlocuteurs peu scrupuleux font parfois croire que les travaux sont obligatoires. 
  • Ils prétendent qu'ils travaillent pour les pouvoirs publics, la région, la ville, EDF, etc. ce qui est évidemment faux.

Restez sur vos gardes en permanence

  • Une fois la mise en confiance gagnée, ils demandent aux ménages des documents administratifs privés (il ne viendrait jamais à l'idée à quiconque de donner son numéro fiscal à un inconnu au téléphone).
  • Les particuliers donnent donc ingénument leur avis d'imposition.
  • Puis leur accord verbal qui fait foi (les conversations sont soigneusement enregistrées).

Les entreprises désormais en possession des précieux renseignements, peuvent grâce à un logiciel financier et administratif demander le remboursement du montant des travaux aux fournisseurs d'énergie.

Gardez logique et bon sens 

Ne vous laissez pas abuser par des commerciaux au téléphone ou vous rendant visite à domicile.

Pour votre sécurité au téléphone :

  • Ne divulguez rien lors d'un appel téléphonique, surtout pas votre situation (Exemple votre âge, votre retraite, la superficie de la maison, sa date de construction, etc.). Autant d'informations qui seront utilisées par la suite pour vous solliciter en permanence pour différents produits parfois très éloignés de votre préoccupation d'isolation (assurance, vérandas, etc.).
  • Ne transmettez aucun document par courriel,
  • Ne signez rien par facture électronique,
  • Ne versez aucun acompte.

Pour la signature du devis

  • Avant de signer le devis, vérifiez si les matériaux, les ingrédients, le type d'isolant, les quantités utilisées, la main d'œuvre et la date de la visite technique sont bien mentionnés.
  • Vérifiez si l'entreprise a bien pignon sur rue,
  • Évitez les sociétés qui font sous-traiter les chantiers,
  • Exigez le certificat de qualification et les assurances à jour,
  • Faites faire 3 devis (même si le reste à charge vous paraît faible).

Une fois les travaux terminés

  • Assurez-vous que les travaux ont bien été effectués,
  • Il est indispensable que les éléments figurant sur le devis apparaissent sur la facture.
  • Ne signez aucun document tant que le travail n'est pas achevé.

Il faut étudier soigneusement les matériaux isolants utilisés en évitant par exemple le polystyrène polluant qui transformera la maison en boîte à oeuf.

isolation-par-extérieur-residence-principale.png

Travail bâclé ou non terminé 

  • Le travail effectué à la va-vite est monnaie courante. Les entreprises étrangères ne prennent pas le temps de bien réaliser les travaux.
  • L'usage du polystyrène n'est pas bon. Ce produit pétrochimique créé une barrière étanche au niveau des murs empêchant la vapeur d'eau de migrer.
  • Les entreprises peu scrupuleuses ne respectent pas le cahier des charges en n'utilisant pas les matériaux adéquats et en diminuant les quantités nécessaires.
  • La mise en place de 30 cm ou de 40 cm d’isolant en toiture ne sert à rien si le respect des normes pour les combles perdus DTU 45.11 n'est pas appliqué.
  • Un professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) doit effectuer une visite technique du chantier avant l’établissement de son devis. (Ministère de la Transition Écologique et Solidaire).

Des millions d'euros détournés

L'appât de l'argent facile attire beaucoup d'éco délinquants qui emploient des commerciaux habiles et sans scrupules. Ceux-ci font miroiter les primes MaPrimeRénov’au pouvoir magique, celui de perdre toute logique.

commercial-cravate-escroc-indelicat-renovation-energegique.png

Les victimes les plus démunies 

Les foyers modestes sont les principales victimes. Les retraités présents à leur domicile sont une cible de choix.

Les entreprises sans scrupules sévissent sur internet et ce sont les plus modestes qui tombent dans le panneau. Un rapport de la gendarmerie française qualifie même ces mauvaises pratiques de crime organisé en raison que de puissants groupes étrangers investissent de fortes sommes pour communiquer notamment sur internet afin de détourner l'argent public français.

  • Après avoir été longuement sollicités au téléphone, les ménages se laissent séduire, car "sans débourser une grosse somme leur maison serait très bien isolée avec l'aide de l'État".
  • Des ouvriers des pays de l'Est venaient et collaient des plaques de polystyrène sur les murs et s'en allaient.
  • Les entreprises fraudeuses se faisant payer les primes CEE par les obligés (énergéticiens, grandes surfaces et fournisseurs de carburant).
  • Des sommes importantes qui partaient dans d'autres pays grâce à une complicité d'initiés à la fraude.

Des personnes choquées

  • Les victimes désemparées constataient que les murs n'étaient pas isolés sans crépi protecteur et ne pouvaient pas payer cette finition très coûteuse.
  • Elles ne savaient pas à qui s'adresser pour leur préjudice.
  • Certaines n'agissaient pas, car il leur semblait qu'elles n'avaient payé qu'un 1 euro symbolique. Or elles avaient mobilisé des milliers d'euros détournés par des éco délinquants.

MaPrimeRénov’

Une aide publique gérée par l’Agence nationale de l’habitat, l’Anah est versée aux particuliers pour l’isolation des murs par l’extérieur elle s'appelle MaPrimeRénov’.

Les premières aides

Elles étaient généreuses et sans limitation de surface ! 

  • de 100 € par m2 pour les ménages les plus modestes,
  • de 75 € pour les ménages modestes.

Les aides abaissées après les agissements de certaines sociétés

Les arnaqueurs ont rapidement détourné les fonds en déclarant des surfaces très supérieures à la réalité et en ne faisant qu'une partie du travail.

L'ANAH a réagi en juillet 2020

  • La surface maximale éligible depuis juillet 2020 a été ramenée à 100 m2, et la prime limitée à 75 € au m2 pour les ménages les plus modestes et à 60 € au m2 pour les ménages modestes.
  • Il suffirait qu'un contrôle (d'un coût entre 200 et 300 € par chantier) soit effectué par une entreprises assermentée comme un diagnostiqueur pour vérifier l'exactitude des faits.

Si vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation énergétique, renseignez-vous auprès du réseau France renov, de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) ou auprès de votre antenne locale de l'Agence Nationale pour l'Habitat (Anah).

Avez-vous droit à l'isolation à 1 euro ?
Avez-vous droit à l'isolation à 1 euro ?
12 millions de personnes sont éligibles et vous ? Vérifiez le montant de votre prime
Je m'informe
Sans Engagement

Donnez-nous votre avis
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.